Les avantages des radiateurs électriques

Pour avoir plus de confort en matière de chauffage, les radiateurs électriques sont les meilleures solutions. En effet, les radiateurs électriques sont des chauffages électriques de nouvelles générations. Ils possèdent alors des caractères qui le différencient beaucoup avec les autres types de chauffages tels que le chauffage à gaz ou le chauffage à fioul. Alors, quels sont les avantages des radiateurs électriques ? Dans ce guide, nous allons vous étaler les quelques avantages de ce type de chauffage.

Les caractéristiques des radiateurs électriques

L’une des particularités d’un radiateur électrique c’est qu’il doit être associé à une bonne isolation. En effet, si vous choisissez d’investir dans ce type de chauffage, il faut tout d’abord que votre maison soit bien isolée. C’est la première condition de l’installation d’un radiateur électrique. Les radiateurs électriques fonctionnent selon deux principes. Premièrement, il y a le chauffage direct qui sera chauffé directement par l’électricité. Ensuite, il existe le chauffage indirect. Contrairement au premier cas, celui-ci se présente sous la forme d’une chaudière électrique qui va réchauffer de l’eau circulant dans tout le circuit du radiateur. Il fonctionne du même principe que le chauffage central à bois, à fioul ou à gaz.

Sa facilité d’utilisation

Comparés à d’autres types de chauffage, les radiateurs électriques sont les plus faciles à utiliser. C’est la raison de sa popularité au sein de beaucoup de foyers en ce moment. À part cela, l’un des avantages des radiateurs électriques c’est son installation rapide et facile. Vous pouvez vous-même si vous ne souhaitez faire intervenir un technicien pour le poser. En même temps, son entretien ne demande pas de grands travaux. L’utilisation d’un radiateur électrique ne demande pas non plus le stockage de combustible, elle et donc la solution idéale pour garder votre maison toujours propre.

La possibilité de faire des économies en énergies

En optant pour un radiateur électrique, le prix de l’électricité subit moins de hausses que celui du gaz. Et comme susmentionné, vous n’aurez que très peu de maintenance à faire. La majorité des radiateurs électriques sont programmables pour n’effectuer que de faibles consommations tout en suivant vos besoins en chauffage. Effectivement, cette option se fait en fonction de la pièce où il est installé. Parfois, le radiateur peut n’être qu’un complément de chauffage déjà existant. C’est souvent le cas pour les maisons passives ou bien pour les maisons qui utilisent de l’énergie verte.

Des radiateurs électriques : des appareils intelligents

La plupart des appareils de chauffage électrique proposent une programmation comme le mode éco et confort. Ces appareils sont aussi dotés de fonctions intelligentes. Le chauffage intelligent fonctionne par le système de régulation automatique. Ce type de pilotage automatique vous permet de profiter d’une qualité de confort indéniable tout en réalisant des économies en énergie. Auparavant, ce type d’appareils a été réputé pour répandre une chaleur pas du tout uniforme. Toutefois, aujourd’hui avec les progrès de la nouvelle technologie, les radiateurs électriques sont conçus pour donner une chaleur optimale avec l’absence de déperdition. Vous pouvez donc vous fier à ses performances.

Quelles différences entre vidésurveillance et télésurveillance ?

La sécurité n’a jamais autant tenu une place importante pour les particuliers qu’à notre époque. En effet, nous vivons à une ère où l’insécurité ne cesse d’augmenter, et pour palier à cela, on trouve de nombreuses mesures disponibles pour rendre la maison bien plus sûre, comme la vidéosurveillance et la télésurveillance.

Protéger notre maison avec des caméras

La possibilité de filmer ce qui se passe chez nous ou bien aux environs est une des actions qui permet d’assurer en partie que la maison soit bien sécurisée. C’est le cas sur plusieurs plans, et en premier lieu, les caméras peuvent jouer un rôle dissuasif vis-à-vis des personnes avec de mauvaises intentions. Si jamais elles voient que des caméras sont mises en place pour vous assurer une éviter que des intrus ne se déplacent sans être vus, ils ne vont même pas essayer.

L’autre cas de figure est qu’il est possible pour les caméras de capturer des images des cambrioleurs dans le cas où ceux-ci entrent dans votre maison. Dans tous les cas, utiliser la surveillance par vidéo est devenu une pratique courante pour faire en sorte que la maison soit bien en mesure d’être bien sécuritaire. En outre, la différence entre vidéosurveillance et télésurveillance peut ne pas sauter aux yeux de tous.

Vidéosurveillance ou télésurveillance ?

La vidéosurveillance est la forme la plus basique de sécurisation par le biais de caméras. Ici, le rôle principal des caméras est d’enregistrer ce qui se passe, puis il est possible de visionner les images par la suite. Parmi les exemples de vidéosurveillance, on peut mentionner les nanny cams, soit les caméras utilisées pour surveiller les babysitters ou bien toute personne qui est amenée à travailler chez vous en votre absence. On parle de télésurveillance pour définir tout système de sécurité qui permet de surveiller une maison tout en en étant à une bonne distance.

Ici, le plus souvent, le particulier n’a qu’à approcher une compagnie de sécurité et souscrire à un abonnement pour seulement quelques dizaines d’euros par mois. Ensuite, la compagnie en question prend les choses en main. C’est également faisable pour les particuliers d’installer des caméras à l’intérieur de leur domicile puis regarder eux-mêmes les images filmées en direct en se connectant à internet. Cette option convient pour les personnes qui vont partir en vacances mais qui souhaitent quand même pouvoir surveiller leur intérieur.

Trouver une bonne compagnie de sécurité

L’intégrité de votre sécurité domestique peut grandement dépendre de la qualité des services de la compagnie de sécurité que vous décidez d’approcher. Aussi, il faut vous assurer de bien faire le choix comme il faut sur ce plan. Au lieu de vous tourner directement vers la première option sur laquelle vous tombez, le mieux est de comparer plusieurs propositions, puis de ne retenir que celle qui soit vraiment intéressante. En vous intéressant aux détails comme les retours obtenus par la compagnie auprès de sa clientèle, il vous est plus simple de prendre une bonne décision sur ce plan.

Caméra de surveillance sur le lieu de travail : QUID des points stratégiques ?

Qui a dit que les locaux professionnels sont épargnés par les phénomènes de cambriolages ? Malgré la présence d’agents de sécurité et de systèmes de sécurité dans ces endroits, les entreprises font également partie des cibles des cambrioleurs. Certains d’entre eux utilisent même des brouilleurs d’alarme. Voilà pourquoi, il est indispensable de connaître les points stratégiques avant l’installation d’une caméra de surveillance.

Couloirs et lieux de passages, des points sensibles à surveiller

Nous savons parfaitement tous que les couloirs ainsi que les lieux de passage sont des zones de passage obligé emprunté par tout le personnel. Faute de système de surveillance, les malfaiteurs pourront également y passer pour accomplir leur acte. Toutefois, compte tenu du renforcement de la sécurité de l’entreprise les cambrioleurs ont tendance à viser cette zone. Voilà pourquoi, il se révèle indispensable d’y installer des caméras de surveillance. Grâce à cela, vous pourrez facilement déceler les intrus qui y passent.

Entrées et sorties du bâtiment, des zones très privilégiés

Dans certaines entreprises ou société commerciale ou encore des banques, tout le monde peut y circuler librement. Pour ce faire, il suffit d’entrer par l’entrée. Déjà connu de tous, les entrées et sorties d’un local professionnel sont également des zones privilégiés par les cambrioleurs pour accomplir leur acte. Très facile d’accès et parfois sans surveillance, ils peuvent se passer pour des personnes normales et donc entrer sans souci. Pour éviter cela, il convient également de sécuriser ces zones de passage. Ainsi, en plus de limiter les accès en accompagnant les visiteurs après la réception, il est aussi judicieux d’installer des caméras de surveillance à ces endroits.

Issues de secours, un point qui mérite également une surveillance

Une grande entreprise dispose toujours de plusieurs issues de secours, c’est incontestable. Restant toujours accès libre, sauf en cas d’urgence comme les incendies, ces issues sont également très favorisées par les cambrioleurs. De plus, en empruntant cet accès, ils peuvent parfois passer inaperçu. À moins que toutes ces issues de secours soient déjà surveillées par des caméras de surveillance.

Les bons emplacements pour les différents détecteurs

La sécurité dans la maison est quelque chose qu’on doit prendre avec le plus grand des sérieux. Une des alternatives qui se présentent à nous pour nous permettre de faire cela convenablement est d’installer un maximum de capteurs chez soi. Pour ces derniers, il est essentiel de choisir l’emplacement qu’il faut pour chaque capteur.

Utiliser des capteurs dans la maison

Pour éviter que des personnes mal intentionnées ne puissent entrer chez nous et prendre nos objets de valeur, on doit bien assurer la sécurité. Pour ce faire, il est essentiel de bien choisir les éléments qui vont assurer la protection de notre domicile. La mise en place de capteurs est une bonne manière de faire face aux problèmes qu’on peut avoir sur ce plan. En outre, ceux-ci vont essentiellement se charger de repérer tout mouvement anormal dans la maison.

Les capteurs peuvent fonctionner de manière différente, soit capter les changements sur des paramètres très variés. Par exemple, on trouve des capteurs qui vont détecter les changements qui ont lieu sur le plan de la température. D’autres vont directement observer les mouvements anormaux qui ont lieu alors que tout le monde devrait dormir. En cela, il est essentiel de bien choisir l’emplacement de vos capteurs pour qu’ils soient bien plus efficaces pour la détection des intrusions.

Quels emplacements pour vos détecteurs ?

Il se trouve des endroits stratégiques de votre maison sur lesquels il est essentiel de prioriser la pose de vos différents détecteurs. La fenêtre est un des endroits à ne pas manquer dans la mesure où c’est le second point d’entrée préféré des cambrioleurs après la porte d’entrée. Le tout est de bien choisir le type de capteurs que vous allez mettre sur cette partie de votre maison. Ensuite, pour les différentes pièces à l’intérieur, tout dépend également du modèle de capteur que vous souhaitez utiliser.

Pour les modèles qui détectent les mouvements en utilisant des rayons infrarouges, il est préférable de placer ceux-ci à ras du sol. En faisant cela, vous optimisez la capacité de ceux-ci à détecter les déplacements. Les points d’entrée des maisons comme les portes se comptent parmi les alternatives qui vous permettent d’optimiser l’efficacité de vos capteurs. Pour les parties extérieures, soit le jardin, on va recourir à des capteurs de changements de poids. Ici, il faut choisir des emplacements où on peut être sûrs que les déplacements vont se faire.

Trouver des capteurs de bonne qualité

La capacité de vos capteurs à bien remplir leur mission consiste essentiellement à bien choisir ceux-ci avec soin. En outre, afin d’assurer que vos capteurs assurent bien leurs missions, vous pouvez vous tourner vers des compagnies dont on peut assurer la fiabilité de la qualité de leurs produits. Il est possible d trouver de telles compagnies en faisant les recherches qu’il faut. Vous pouvez vous fier aux avis qui sont récoltés par de telles entreprises vis-à-vis de la qualité de leurs produits. Comparer plusieurs offres permet également d’avoir une meilleure vue d’ensemble des prix et de la qualité.

Comment installer une porte en PVC ?

L’installation d’une porte peut sembler être une opération difficile à première vue. Quel que soit le matériau de la porte, les étapes à effectuer sont toujours à peu près les mêmes. Cependant, il faut différencier deux types de poses avant tout dans le cadre d’une rénovation. Il y a l’installation avec dépose et l’installation sans dépose. Comment effectuer ces deux genres d’installation avec une porte en PVC ?

Installation d’une porte en PVC sans dépose

La rénovation est la meilleure occasion pour vous de changer votre porte. Le choix de la porte en PVC est une bonne alternative pour avoir une porte moderne et qui est surtout isolante. Dans le cadre d’une rénovation, la mise en place d’une porte en PVC peut se faire soit avec une dépose totale de l’ancien bâti soit en gardant ce dernier. Si le dormant de l’ancienne porte est toujours utilisable, il est donc possible de l’utiliser et de venir fixer le cadre de la nouvelle porte dessus. Il s’agit alors d’une pose sur dormant existant. Cela suppose donc que les différentes dimensions du nouveau bloc-porte s’adaptent à ce type d’installation.

Pour commencer, vous avez à dégonder la porte. Pour ce faire, il suffit que vous ouvriez le battant de façon à ce qu’il fasse un angle droit par rapport au plan du mur. Il ne reste plus qu’à le tirer vers le haut pour le sortir de ses gonds. Si cela ne marche pas parce que la porte est assez vieille, vous pouvez vous aider outil pour faire levier. Sinon, il est peut-être utile que vous mettiez un peu d’huile au niveau des gonds des paumelles.

Dans un deuxième temps, il faut alors retirer les anciennes paumelles et mettre en place celles de la nouvelle porte. Dans le cas où le cadre de la nouvelle porte doit être posé sur l’ancien, c’est le moment de le fixer. Une fois cela fait, vous pouvez enfin monter la nouvelle porte.

Installation d’une porte en PVC avec dépose

Pour une meilleure performance de la porte ou à cause d’autres contraintes comme l’esthétique ou encore à cause des dimensions qui ne correspondent pas, vous pouvez être amené à choisir cette option. C’est également ce qui doit se faire si l’ancien bâti est irrécupérable. La seule différence avec l’installation sans dépose c’est que cette fois-ci vous aurez à retirer l’ancien bâti de son emplacement. La prochaine étape consiste donc à mettre en place le cadre de la nouvelle porte à la place. Selon les modèles de porte PVC, vous aurez à fixer le dormant à l’aide de pattes de fixation à visser ou à sceller. Une fois le nouveau bâti en place, la suite des étapes est la même que pour une installation sans dépose.

Remarques utiles sur l’installation de porte

D’une manière générale, il existe trois façons d’installer une porte dans l’ouverture. La première façon est d’installer la porte en feuillure. Une feuillure est alors pratiquée dans l’épaisseur de la porte pour accueillir le dormant de cette dernière. La deuxième option est l’installation en tunnel. Le dormant de la porte est directement posé dans l’épaisseur des murs. Cela réduit un peu la largeur totale. Enfin, il y a la pose en applique qui consiste à poser le cadre au ras du mur. Ces mêmes méthodes sont à appliquer pour l’installation d’une porte-fenêtre en PVC comme ce modèle très connu.

Pourquoi investir dans une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est à la fois un système de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et de climatisation. Elle procure de nombreux avantages à ses utilisateurs, aussi bien en termes de confort que d’économies d’énergie. Si vous envisagez d’installer une pompe à chaleur, voici ses principaux atouts.

Les avantages propres à toutes les pompes à chaleur

Installer une pompe à chaleur c’est assurer de bénéficier d’un maximum d’économie d’énergie et d’un confort optimal. En effet, ce système est écologique et très économique. Elle affiche un coefficient de performance (COP) particulièrement élevé ce qui en fait un investissement rentable sur la durée. Quel que soit le modèle de pompe à chaleur choisi, le principe de fonctionnement est relativement le même. La pompe à chaleur capte l’énergie contenue dans l’air extérieur pour chauffer votre intérieur. Il s’agit là d’une ressource 100% gratuite et illimitée. De ce fait, l’appareil consomme très peu d’électricité ce qui réduit considérablement votre facture et vous permet de réaliser de substantielles économies. Par ailleurs, la pompe à chaleur est en mesure de maintenir la pièce à la bonne température, et ce, peu importe la saison. Pour cause, la majorité des pompes à chaleur sont de type réversible. Elle sert non seulement de système de chauffage, mais aussi de climatisation.

En outre, elle a la réputation d’être performante, autonome et silencieuse. Idéal pour profiter d’une température optimale tout en jouissant d’une tranquillité avérée dans la maison. Et grâce aux innovations technologiques, il vous est possible de programmer à distance le fonctionnement de votre chauffage et climatisation. Plus exactement, vous avez la possibilité de régler la température de la pièce suivant l’occupation de celle-ci.

Les atouts spécifiques à chaque type de pompe à chaleur

Il existe différents types de pompe à chaleur (PAC) : la pompe à chaleur air-air, celle air-eau et celle géothermique. La PAC air-air utilise l’énergie de l’air pour réchauffer ou bien rafraîchir votre intérieur. Pour cela, elle est composée de deux unités (une dite interne et l’autre externe). Son plus grand atout c’est sa facilité de pose puisqu’elle n’implique pas d’effectuer des travaux d’excavation du sol. C’est la solution la plus économique en termes de pose et de fonctionnement. Elle est vivement recommandée pour les maisons dites passives. Quant aux pompes à chaleur air-eau, elles fonctionnent en chauffant ou en refroidissant le fluide caloporteur utilisé pour réguler la température de votre maison. Elle est synonyme d’économie d’énergie et de confort d’usage. En plus, elle jouit d’une énergie supplémentaire qui permet de produire de l’eau chaude sanitaire. Pour finir, la PAC géothermique est connue pour sa qualité et son important apport énergétique. Concrètement, elle utilise l’énergie contenue dans le sol ou la nappe phréatique pour alimenter un plancher chauffant ou bien un radiateur. Elle peut générer des économies d’énergie allant à 3 à 4 fois plus que la normale.

Les nombreux avantages d’une ouverture à galandage

Qui ne rêve pas une pièce entièrement éclaircie de façon naturelle ? Cela est possible avec une ouverture à galandage. D’autant plus, celle-ci est d’une grande esthétique. Ce type d’ouverture est actuellement privilégié, et ce, grâce à ses nombreux avantages indéniables. Pour que vous puissiez faire votre choix, découvrez dans ce présent article les différents bienfaits d’une ouverture à galandage.

Fenêtre à galandage, vous connaissez ?

Les fenêtres à galandage se rencontrent de plus en plus dans de nombreuses maisons modernes. De quoi s’agissent-elles exactement ? Une ouverture à galandage dispose d’un châssis vitré qui s’enfouit totalement dans le mur. C’est la raison pour laquelle cette installation a l’avantage d’être esthétique. Cette caractéristique donne l’impression que l’ouverture n’a pas de menuiserie. Le fonctionnement de cette ouverture est simple ! Elle fonctionne comme une ouverture coulissante. Elle se coulisse vers la gauche ou vers la droite selon le sens de l’ouverture. C’est la raison pour laquelle elle permet une grande ouverture.

Pourquoi opter pour une ouverture à galandage

Une ouverture à galandage est particulièrement connue pour bénéficier de nombreux avantages. C’est ce qui explique d’ailleurs sa grande réussite auprès de nombreux foyers. Comme évoqué plus haut, ce type d’ouverture se montre très esthétique. En effet, il se montre très discret. L’ouverture à galandage permet d’apporter une touche de modernité et de luxe à une habitation. Outre cela, cette ouverture promet une très bonne luminosité à la pièce où elle est installée. En effet, elle permet une très grande ouverture. De cette manière, vous n’avez plus recours à la lumière artificielle. Vous pouvez ainsi réaliser de réelles économies d’énergie. D’autant plus, la pièce profite d’une très bonne ventilation. Aussi, grâce à la grandeur de l’ouverture, une fenêtre à galandage permet d’offrir une vue vers l’extérieur. Par ailleurs, comme ce type d’ouverture se coulisse, il permet un gain de place considérable. Aucune surface habitable n’est gênée par son ouverture. De même pour l’extérieur.

Les indispensables avant de faire installer une ouverture à galandage

Comme vous l’avez su vous-même, une ouverture à galandage est très bénéfique. Cela vous tente ? Notez que quelques précautions sont indispensables avant son installation. Avant toute mise en place, il est important d’assurer que le mur sur lequel l’équipement va être installé ait une épaisseur suffisante. Sa longueur doit également être suffisante pour l’installation. Assurez également d’avoir l’espace requis pour mettre facilement en place le galandage. Il est aussi important que cette ouverture ne soit en aucun cas l’origine des ponts thermiques. Pour finir, comme les travaux d’installation d’une ouverture à galandage sont complexes, l’intervention d’un professionnel en la matière doit être privilégiée.

Voilà, vous savez désormais tout ce dont vous devez savoir concernant l’ouverture à galandage et ses avantages. Pour ne pas tromper dans votre choix, il est important de demander conseil à un expert en la matière.

Quelques conseils pour économiser en chauffage ?

La température dans la maison doit rester à un seuil respectable si on souhaite pouvoir vivre dans celle-ci dans un bon confort. Parmi les moyens possibles d’assurer cela, on peut faire mention d’un bon chauffage. En outre, vous devez prendre différentes mesures pour faire en sorte de ne pas trop dépenser sur ce plan.

Bien isoler la maison contre la perte de chaleur

Une des actions obligatoires que vous devez prendre quand il est question de faire une bonne gestion de l’énergie de chauffage est de vous tourner vers de bons moyens d’isoler thermiquement votre maison. Pour ce faire, vous avez le choix parmi les nombreux isolants qu’il est possible de trouver sur le marché. En outre, le rôle de ceux-ci est de permettre de retenir au mieux la chaleur qui est produite par votre chauffage, de manière à faire en sorte que celle-ci soit bien utilisée. Cela évite aussi que l’intérieur de la maison ne devienne trop froid trop rapidement, car la chaleur finit toujours par se dissiper.

Choisir des alternatives écologiques

Il est possible de se tourner vers des systèmes de chauffage qui vont faire en sorte de limiter la consommation d’énergie de votre côté, voire de rendre celle-ci inexistante, comme c’est le cas pour certaines énergies écologiques. Si vous souhaitez un chauffage qui dépense le moins possible, vous pouvez vous tourner vers l’alternative qu’est l’énergie géothermique. Celle-ci est essentiellement la chaleur présente dans la croute terrestre, et elle est virtuellement illimitée. Si vous décidez de faire usage de cette énergie, vous pouvez vous lancer dans la mise en place des installations nécessaires pour cela, et le tout ne coûte généralement pas trop cher.

Utiliser des fenêtres écoresponsables

Certains modèles de fenêtres viennent jouer un rôle isolant d’un côté, et un rôle de générateur de chaleur de l’autre. C’est possible pour une telle fenêtre de faire cela si elle est vitrée. Pour être un bon isolant, la fenêtre peut utiliser la technique du vitrage double, soit une paire de vitres qui va encapsuler une tranche d’air qui va être très utile pour isoler thermiquement la maison. Ensuite, pour apporter de la chaleur à votre domicile, il est nécessaire que le vitrage soit d’une épaisseur assez importante. Quand c’est le cas, le tout va seulement se charger d’amplifier les rayons du soleil quand ils vont entrer dans votre habitation.

Bien tirer parti du thermostat

Le thermostat peut être un grand allié pour ce qui est de l’économie de chauffage dans la maison. Si vous disposez d’un thermostat, cela signifie que vous pouvez faire un suivi du fonctionnement de l’ensemble des éléments de chauffage présents dans votre maison. En outre, il est possible pour vous de le faire baisser de quelques degrés jusqu’à ce que ce soit encore supportable. Trop de gens se laissent séduire par la tentation de laisser le thermostat à un niveau élevé, pour avoir bien chaud dans l’ensemble de la maison. Pourtant, on risque d’avoir une facture de chauffage bien plus importante ainsi une fois que la fin du mois arrive.

Comment choisir ses fenêtres pour une meilleure isolation de la maison ?

Le meilleur moyen pour vous permettre de résoudre vos problèmes d’isolation c’est la rénovation de vos fenêtres. Ces menuiseries vous offrent une occasion de profiter d’un confort optimal. Cependant, il est important de savoir que différents types de fenêtre vous sont offerts sur le marché. Pour que vous puissiez profiter d’une meilleure isolation, vous devez savoir choisir vos fenêtres. Afin de ne pas vous tromper lors de votre choix, on vous conseille de suivre ces quelques lignes.

Bien choisir le vitrage

Pour que vous puissiez profiter d’une meilleure isolation, vous devez commencer par trouver le vitrage adapté à vos besoins. Vous avez donc le choix entre le simple, le double et le triple vitrage.

Sachez que le simple vitrage est considéré comme le modèle le moins performant. En ce qui concerne le triple vitrage, il est souvent utilisé dans les maisons à hautes performances énergétiques. Le double vitrage ne cesse de séduire les professionnels et cela est dû à ses différents avantages. Ce type de vitrage est fabriqué à partir de 2 couches de verres. Entre ces deux verres, on peut trouver un gaz (argon ou krypton, 16 mm) qui joue le rôle d’un isolant.

Tenir compte du matériau de fabrication de votre fenêtre

La performance thermique de votre fenêtre va également dépendre de son matériau de fabrication. Lors de votre achat, vous pouvez donc choisir entre la fenêtre en bois en PVC et en alu.

Une fenêtre en bois promet une excellente performance en matière d’isolation. Cette performance est tout à fait adaptée aux bâtiments neufs, comme à l’existant. Vous avez besoin de profiter d’une isolation de qualité ? Sachez que le bois promet un Uw inférieur ou égal à 1,3 W/m²K.

Le PVC est aussi considéré comme un matériau très prisé. Comparer au bois, il promet une meilleure performance en matière d’isolation thermique. En plus de son excellente isolation, une fenêtre en PVC est tout à fait en mesure de résister aux éléments naturels comme la pluie, le vent, la salinité, la rouille, etc.

Un châssis en alu est également en mesure de répondre à vos besoins. En effet, c’est un matériau qui a également aujourd’hui de très bonnes performances thermiques et acoustiques. C’est aussi une meilleure solution si vous êtes en pleine rénovation ou en pleine construction de votre maison. Si vous avez décidé d’utiliser l’aluminium, vous devez l’associer à des systèmes de ruptures de pont thermique. Cela vous aidera à optimiser sa performance énergétique.

Il y a également la fenêtre mixte. En associant le bois et l’aluminium, vous aurez la chance de combiner praticité et performance thermique. Si vous avez décidé d’opter pour l’alu pour le côté intérieur, vous aurez la chance de profiter d’un style innovant et élégant. En choisissant le PVC pour le côté extérieur, vous pourrez bénéficier d’une excellente isolation.

Si vous avez besoin d’en savoir plus sur l’isolation thermique de vos fenêtres, on vous recommande de demander les conseils d’un professionnel. De plus, certains critères doivent être respectés afin que vous puissiez profiter de la performance énergétique de vos menuiseries.

Un détecteur d’ouverture, qu’est-ce que c’est ?

Les systèmes d’alarme sont actuellement les dispositifs les plus sûrs pour protéger son logement ou son local de travail des éventuels cambriolages ou actes de vandalisme. Ces systèmes sont composés de divers éléments participants chacun à a prévention des entrées par effraction dans une propriété. Parmi eux, il y a les détecteurs d’ouvertures, aussi appelés « détecteurs magnétiques d’ouverture » ou encore « détecteur périmétrique ». Focus sur cet accessoire innovant de sécurité.

Le détecteur d’ouverture, un dispositif qui sécurise l’accès à votre bâtiment

Comme son nom l’indique, le détecteur d’ouverture est un dispositif de sécurité servant à détecter les tentatives d’ouvertures forcées d’une voie d’accès menant à l’intérieur d’un bâtiment ou d’une propriété (une porte d’entrée, les fenêtres, les portes-fenêtres, les baies vitrées, les volets roulants, un portail, un portillon, etc.). Vous avez la possibilité d’équiper chaque ouvrant de votre maison ou de votre local professionnel par un détecteur d’ouverture.

Les détecteurs magnétiques d’ouvertures font notamment partie intégrante d’un système d’alarme. Ils sont reliés , d’une part, à une centrale d’alarme et d’autre part à une sirène alarme. Ladite centrale permet d’armer ou de désactiver ces détecteurs tandis que la sirène sert à donner l’alerte en cas de détection d’ouvertures forcées par les détecteurs d’ouvertures.

Installés au niveau des voies d’accès, ces détecteurs périmétriques sont dotés de deux parties fonctionnant de concert et qui sont disposées de part et d’autre de l’ouverture à protéger. Sa première partie est un émetteur radio qui se fixe discrètement sur l’élément fixe de l’ouvrant (sur le chambranle d’une porte ou sur le montant d’une fenêtre par exemple). Cet émetteur sans fil est capable de communiquer avec la centrale d’alarme par le biais de signaux radio.

Pour ce qui est de la seconde partie du détecteur d’ouverture, il s’agit d’un petit aimant qui est posé sur la partie mobile de l’ouvrant que l’on souhaite protéger. Cet aimant est fixé juste en face de l’émetteur radio de telle sorte que lorsque l’ouvrant est fermé, l’émetteur et le l’aimant ont un lien magnétique. Quand le détecteur est activé, l’ouverture de la porte ou de la fenêtre entraîne la séparation physique des deux éléments du détecteur, rompant le lien magnétique entre eux. Une fois que ce lien est rompu, le détecteur envoie un signal à la centrale alarme pour que celui-ci déclenche la sirène alarme pour alerter les propriétaires et le voisinage.

Les détecteurs d’ouvertures sont des accessoires électroniques sans fil alimentés à l’aide de batteries qui peut durer des années. La plupart des modèles disponibles sur le marché possèdent maintenant une alerte de sécurité pour prévenir que ces batteries sont à plat. Cela permet de les remplacer à temps pour rendre le système toujours opérationnel.

Les détecteurs d’ouvertures pour prévenir efficacement les intrusions chez vous

En tant que dispositif d’alarme, les détecteurs d’ouvertures contribuent à la protection d’un bâtiment qu’ils équipent contre les tentatives de cambriolages ou de vandalismes. On les classe notamment dans la catégorie des détecteurs périmétriques. Ces derniers sont à distinguer des détecteurs volumétriques (ou détecteurs de mouvements) qui sont chargés de surveiller les mouvements suspects dans un volume donné (une pièce ou un espace extérieur).

Pour leur part, les détecteurs périmétriques protègent l’accès à une zone délimité. Ces détecteurs ont l’avantage de prévenir efficacement des entrées par effraction dans un bâtiment. Avec eux, les malfaiteurs seront détectés dès leurs tentatives d’ouvertures forcées des voies d’accès. Ils n’auront même pas le l’occasion de s’introduire à l’intérieur du bâtiment. Les détecteurs d’ouvertures sont chargés d’avorter leur tentative dès la tentative d’introduction.