Un détecteur d’ouverture, qu’est-ce que c’est ?

Les systèmes d’alarme sont actuellement les dispositifs les plus sûrs pour protéger son logement ou son local de travail des éventuels cambriolages ou actes de vandalisme. Ces systèmes sont composés de divers éléments participants chacun à a prévention des entrées par effraction dans une propriété. Parmi eux, il y a les détecteurs d’ouvertures, aussi appelés « détecteurs magnétiques d’ouverture » ou encore « détecteur périmétrique ». Focus sur cet accessoire innovant de sécurité.

Le détecteur d’ouverture, un dispositif qui sécurise l’accès à votre bâtiment

Comme son nom l’indique, le détecteur d’ouverture est un dispositif de sécurité servant à détecter les tentatives d’ouvertures forcées d’une voie d’accès menant à l’intérieur d’un bâtiment ou d’une propriété (une porte d’entrée, les fenêtres, les portes-fenêtres, les baies vitrées, les volets roulants, un portail, un portillon, etc.). Vous avez la possibilité d’équiper chaque ouvrant de votre maison ou de votre local professionnel par un détecteur d’ouverture.

Les détecteurs magnétiques d’ouvertures font notamment partie intégrante d’un système d’alarme. Ils sont reliés , d’une part, à une centrale d’alarme et d’autre part à une sirène alarme. Ladite centrale permet d’armer ou de désactiver ces détecteurs tandis que la sirène sert à donner l’alerte en cas de détection d’ouvertures forcées par les détecteurs d’ouvertures.

Installés au niveau des voies d’accès, ces détecteurs périmétriques sont dotés de deux parties fonctionnant de concert et qui sont disposées de part et d’autre de l’ouverture à protéger. Sa première partie est un émetteur radio qui se fixe discrètement sur l’élément fixe de l’ouvrant (sur le chambranle d’une porte ou sur le montant d’une fenêtre par exemple). Cet émetteur sans fil est capable de communiquer avec la centrale d’alarme par le biais de signaux radio.

Pour ce qui est de la seconde partie du détecteur d’ouverture, il s’agit d’un petit aimant qui est posé sur la partie mobile de l’ouvrant que l’on souhaite protéger. Cet aimant est fixé juste en face de l’émetteur radio de telle sorte que lorsque l’ouvrant est fermé, l’émetteur et le l’aimant ont un lien magnétique. Quand le détecteur est activé, l’ouverture de la porte ou de la fenêtre entraîne la séparation physique des deux éléments du détecteur, rompant le lien magnétique entre eux. Une fois que ce lien est rompu, le détecteur envoie un signal à la centrale alarme pour que celui-ci déclenche la sirène alarme pour alerter les propriétaires et le voisinage.

Les détecteurs d’ouvertures sont des accessoires électroniques sans fil alimentés à l’aide de batteries qui peut durer des années. La plupart des modèles disponibles sur le marché possèdent maintenant une alerte de sécurité pour prévenir que ces batteries sont à plat. Cela permet de les remplacer à temps pour rendre le système toujours opérationnel.

Les détecteurs d’ouvertures pour prévenir efficacement les intrusions chez vous

En tant que dispositif d’alarme, les détecteurs d’ouvertures contribuent à la protection d’un bâtiment qu’ils équipent contre les tentatives de cambriolages ou de vandalismes. On les classe notamment dans la catégorie des détecteurs périmétriques. Ces derniers sont à distinguer des détecteurs volumétriques (ou détecteurs de mouvements) qui sont chargés de surveiller les mouvements suspects dans un volume donné (une pièce ou un espace extérieur).

Pour leur part, les détecteurs périmétriques protègent l’accès à une zone délimité. Ces détecteurs ont l’avantage de prévenir efficacement des entrées par effraction dans un bâtiment. Avec eux, les malfaiteurs seront détectés dès leurs tentatives d’ouvertures forcées des voies d’accès. Ils n’auront même pas le l’occasion de s’introduire à l’intérieur du bâtiment. Les détecteurs d’ouvertures sont chargés d’avorter leur tentative dès la tentative d’introduction.